A?remboursement mutuelle orthodontie adulte

Comment se passe le remboursement en orthodontieA??

DA?s le plus jeune A?ge, les soins da??orthodontie sa??avA?rent pratiquement obligatoires. En effet, il est dans la??intA?rA?t du patient da??y avoir recours avant les 16 ans de leurs enfants, non seulement du point de vue mA?dical, mais aussi du point de vue A?conomique puisque les prises en charge de la SA?curitA? sociale seront limitA?es, voire inexistantes, au-delA? de cet A?ge.

 

Il faut savoir cependant que les tarifs pratiquA?s en orthodontie peuvent A?tre particuliA?rement chers, et qua??il faut souvent souscrire une complA?mentaire santA?. Voici comment A?a fonctionneA?:

 

Les soins da??orthodontie

Les soins da??orthodontie sont classA?s en trois catA?goriesA?:

 

  • Les soins prA?ventifs

PratiquA?s dA?s la??A?ge de 7 ans environ, ces traitements prA?ventifs concernent la rA?paration da??anomalies des mA?choires ou de dA?formations du palais, qui peuvent entraA?ner divers problA?mes et nuire notamment A? la bonne croissance de la sphA?re oro-faciale.

 

  • Les soins permanents

Les traitements permanents de la denture consistent, quant A? eux, en des soins rA?guliers pratiquA?s A? partir de 11 ans environ. Ils permettent de maintenir une bonne santA? dentaire aprA?s que les dents dA?finitives aient fait leur apparition sur la??arcade.

 

  • Les traitements chez la??adulte

Chez la??adulte, il existe A?galement divers soins da??orthodontie, dont la plupart concernent surtout des questions esthA?tiques. Les patients na??ayant pas reA?u de soins appropriA?s pendant leur enfance y ont A?galement recours, notamment afin de traiter des dA?sA?quilibres de gencives.

 

Les prix appliquA?s par les praticiens

En orthodontie, il na??existe pas de grilles tarifaires fixes. Les praticiens, qui peuvent A?tre un mA?decin stomatologiste ou un chirurgien-dentiste, sont libres da??A?tablir leurs propres tarifs et de les appliquer, sauf en cas da??examen de diagnostic ou de premiA?re consultation. Ce principe da??honoraires libres a, ainsi, automatiquement des impacts sur les factures A? payer. Le praticien peut parfaitement appliquer des tarifs trA?s A?levA?s, que ce soit pour des traitements prA?ventifs ou des soins rA?guliers. Et ce, quelle que soit la durA?e nA?cessaire au traitement. Afin da??A?viter les factures trop salA?es, les patients se doivent ainsi de faire des comparaisons de prix avant de choisir un orthodontiste fixe.

 

Le fonctionnement des remboursements

Face A? ces tarifications libres, les prises en charge sont de mise pour les patients. La SA?curitA? sociale peut notamment aider dans le paiement des factures, mais la souscription A? une mutuelle reste A?galement indispensable pour ceux qui souhaitent se faire couvrir en totalitA?A?:

 

  • Les prises en charge de la sA?cu

Si les soins da??orthodontie sont remboursA?s par la SA?curitA? sociale, ces prises en charge ne sont pas exclusives, mais restent sous conditions. Avant da??A?tre accordA?e, la demande de remboursement doit notamment A?tre validA?e au prA?alable par la caisse da??assurance maladie du patient. Il faudra remplir le formulaire S3150 ou S3155 avec la??aide du praticien et la??envoyer pour validation au chirurgien-dentiste conseil de la caisse da??assurance maladie. La rA?ponse devra A?tre effective au bout de 15 jours au plus tard, mais sa??il na??y a pas de retour, on peut conclure que la demande a A?tA? acceptA?e. En cas de refus, la raison est, bien A?videmment, mise A? la connaissance du patient. Ce processus est alors A? renouveler tous les semestres.

 

Ceci A?tant, si la demande de remboursement est acceptA?e, les prises en charge offertes par la SA?cu restent limitA?es, allant de 70 A? 100 % da??un tarif de base ou tarif A?A?de responsabilitA?. Cette grille tarifaire na??a cependant pas A?tA? mise A? jour depuis plus de 20 ans, alors que les tarifs appliquA?s par les praticiens na??ont jamais cessA? da??augmenter. En prime, les durA?es des traitements sont limitA?es A? raison de 6 semestres de soins actifs, alternA?s de pA?riodes de suivi, et les remboursements sont rA?alisA?s A? chaque fin de semestre, sauf pour la premiA?re sA?ance oA? la moitiA? de la prise en charge peut A?tre perA?ue dA?s le dA?but des soins.

 

  • A? combien sa??A?lA?vent alors les prix de baseA??

Ainsi, la premiA?re consultation, les examens de diagnostic, les consultations de suivi et les deux derniA?res annA?es de contention sont remboursA?s A? 70 % par la SA?curitA? sociale. Selon la grille tarifaire de base, les prix sont comme suitA?:PremiA?re consultationA?: 23 a??, soit un remboursement de 16,10 a??

  • Examens de diagnosticA?: 43 a??, soit un remboursement de 30,10 a??
  • Consultations de suivi, qui est de 2 fois par semestre au maximumA?: 10,75 a??, soit remboursement de 7,53 a??
  • Deux derniA?res annA?es de contentionA?: 107,50 a??, soit un remboursement de 75,25 a??.

Par ailleurs, sont remboursA?s A? 100 %A?:

  • Le traitement actif par semestreA?: 193A?,50 a??, et
  • La premiA?re annA?e de contentionA?: 161,25 a??.

A? noter que dans le cas da??un mA?decin stomatologiste, une participation forfaitaire de 1 a?? par patient est dA?duite de ces remboursements.

 

  • La??importance des mutuelles

Mais malgrA? les participations de la SA?curitA? sociale, les restes A? charge des patients sa??avA?rent encore trA?s chers. Les prix rA?els da??un traitement actif de 6 mois sa??A?lA?vent, en effet, entre 600 et 1A?200 a??, alors que les remboursements offerts par la SA?cu sont A? hauteur de 193,50 le semestre. A?A? titre da??exemple, si le coA?t des soins da??orthodontie sa??A?lA?ve A? 629 a?? le semestre et qua??il faut un traitement de 2 ans, le prix total sera de 2A?516 a??. Et mA?me avec les remboursements de la SA?curitA? sociale, il faudra encore payer 1A?742 a??.

Ainsi, pour ceux qui ne veulent pas vider leur portefeuille, la souscription da??une complA?mentaire santA? sa??avA?re pratiquement obligatoire. Da??ailleurs, les mutuelles proposent dA?sormais diffA?rentes formules spA?cifiques pour ce type de traitement. Il est notamment possible de toucher des remboursements forfaitaires ou sous forme de pourcentage, en fonction des prises en charge de la SA?curitA? sociale. Dans ce dernier cas, les taux de remboursement peuvent sa??A?lever A? 100, 200 ou 300 % et permettent da??allA?ger largement les charges du patient.

Avec un taux de remboursement de 200 %, la mutuelle versera notamment 387 a?? par semestre au client, ce qui renvoie le reste A? charge A? 972 a?? au lieu de 1A?742 a?? pour un traitement de deux ans. Et avec un taux de 300 %, le reste A? payer pour le patient sera de 194 a?? seulement.

Il faut savoir aussi que certaines mutuelles proposent de prendre en charge la totalitA? des dA?penses, notamment dans le cas da??enfant de moins de 16 ans ou de certains adultes. LesA? bA?nA?ficiaires de la CMU-CA? peuvent A?galement se faire rembourser leurs soins en intA?gralitA?, A? condition que la demande de remboursement soit validA?e au prA?alable par la??institution.

Avant de signer un contrat chez une mutuelle, il est ainsi primordial de faire des comparaisons da??offres et de bien vA?rifier les conditions de remboursement. Sur internet, il existe dA?sormais des sites de comparaison en ligne objectifs, qui facilitent largement la tA?che.

 

Le devis

Ceci A?tant, il ne faut pas oublier qua??avant la??accA?s au remboursement, le processus passe da??abord par la??A?tablissement da??un devis. Une fois que le diagnostic a A?tA? A?tabli, la??orthodontiste se doit de prA?senter un devis en bonne et due forme, dans lequel seront dA?taillA?s les coA?ts des traitements. On y retrouve la nature des soins, leur durA?e, ainsi que les diffA?rents matA?riels utilisA?s, entre autres. Ca??est A? travers ce devis que le patient sera A?galement mis en connaissance des charges qua??il devra acquitter, dA?duites des remboursements de la SA?curitA? sociale et des prises en charge de la mutuelle. Les traitements ne dA?buteront alors que si le patient donne son consentement, qua??il est da??ailleurs parfois nA?cessaire de prA?ciser par signature.